ACCUEIL

Médecine conventionnelle


Elle apporte sa rigueur scientifique, ses moyens diagnostiques et thérapeutiques hyperspécialisés, permettant de prendre en charge plusieurs pathologies avec succès à court et à moyen termes. Malheureusement, on se contente souvent, que ce soit en médecine ou en chirurgie, de résoudre les problèmes de santé de façon mécanique ignorant ou négligeant le sens et les causes essentiels à l’origine de la maladie. Le plus souvent, cette situation met le malade sous dépendance médicamenteuse sans jamais le guérir. Cette attitude fait dire que la médecine conventionnelle (allopathique) traite le symptôme et la médecine traditionnelle, la naturopathie, par exemple, traite la cause.

Ce qu’il faut changer, c’est que le médecin doit s’intéresser aux causes profondes des pathologies en rapport avec la vie, la culture et l’environnement du malade et de ne plus se limiter à un traitement mécanique certes nécessaire, mais insuffisant. Des malades souffrant d’hypertension artérielle ou autres troubles cardiovasculaires, des patients souffrant de dysfonctionnements érectiles, de frigidité ou même de vaginisme, ou encore une jeune femme présentant un énorme fibrome utérin seront mieux pris en charge si un travail sérieux de recherche des causes profondes était entrepris. La médecine intégrative va dans le sens de la recherche des causes profondes des pathologies couplée à leur résolution mécanique.
Retour